CHATTERIE DES BLEUS D'ORLEANS

GALERIE PHOTOS :

Ukraine
Stanislas
Chatons

 

I) Son histoire.

Ukraine est née le 02 mai 2003 et cela faisait longtemps que nous l'attendions. Nous avions fait d'abord la connaissance de ses parents Ezra et Sally de la Tour d'Emeraude pendant la période d'accouplement et nous avons attendu patiemment sa naissance. Puis nous sommes allés la voir à un mois , à deux mois et enfin à trois mois nous avons pu l'emmener, quelle joie !

Ukraine est tout comme je voulais, douce, tendre et joueuse. Elle s'est très vite adaptée à son nouvel environnement et s'est très vite attachée à moi, me suivant partout pas à pas comme un petit poussin suivant sa mère mais toujours avec beaucoup de discrétion. Nous avons été séduits tout de suite par ce petit chaton si vif et si affectueux au pelage doux comme de la soie.

II) Sa première rencontre.

Pentecôte 2004, Ukraine fait la connaissance de Stanislas du Palais des Emeraudes qui s'est déplacé tout spécialement pour elle de Lyon. Nous avions bien cru que le mariage avait été infructueux tant elle s'est montrée hostile. Mais ce fut une belle surprise de voir son ventre s'arrondir quelques semaines plus tard. Cette nouvelle étape a été un moment de bonheur intense. Sa gestation s'est déroulée en toute sérénité et le moment des vacances a été propice car j'ai pu profiter pleinement de sa compagnie.

III) La naissance des chatons.

Le 31 juillet 2004 Ukraine donne le jour à quatre magnifiques chatons. Elle a réclamé ma présence pour mettre bas et j'ai dû la rassurer par maintes caresses. Ukraine est une mère exemplaire à l'image de sa race. Elle dorlote sa nichée nuit et jour avec beaucoup d'attention et d'amour. Elle ronronne de plaisir quand les petits se pressent pour la tétée, elle les entoure de ses pattes, les lèche affectueusement et se couche sur le côté, chaque bébé se bousculant pour arriver le premier ! Tout le monde s'endort quelques instants plus tard, tant de plénitude, c'est beau à voir !

IV) L'évolution des chatons.

La première semaine, leurs petits yeux sont fermés mais leur pelage est bien fourni et de petites griffes prolongent leurs pattes. Ils rampent fébrilement, se pelotonnent les uns contre les autres pour se réchauffer et se rassurer, tètent avidement maman, si vite parfois que certains ont un petit hoquet, baillent et se chamaillent déjà !

La deuxième semaine ils ont doublé leur poids (entre 210 et 220g), ils sont bien grassouillets avec leur petit ventre tout rond ! Ils ont ouverts leurs yeux et commencent à réagir au monde extérieur. Ils manifestent leur émotions par de petits cris, ils ont une petite frimouse rigolote.

La troisième semaine ils commencent à ébaucher un début de toilette, se léchant la patte et la passant sur le museau. Ils ont déjà leur petit caractère. Sauf erreur de ma part, j'ai identifié à la naissance trois mâles Vladimir, Vivaldi , Valère et une femelle, Victoria.

Un mois déjà ! Les petits pèsent 400 g et commencent à bien jouer ensemble, ils ne s'aventurent pas trop loin encore.

Cinq semaines, le sevrage va commencer. Je les ai changés de place pour qu'ils aient plus d'espace pour jouer. Mais la maman n'a pas du tout apprécié et elle est inquiète. Je dois la rassurer . Elle ne veut pas que ses petits s'aventurent, elle est très possessive.

Les chatons raffolent des petites croquettes mais c'est encore meilleur quand ils peuvent chiper celles de Maman.

Ils ont fait la connaissance du vétérinaire, qui les a les a trouvés magnifiques.

Ils jouent maintenant comme des petits fous et découvrent de semaine en semaine de nouveaux espaces donc de nouveaux jeux. C'est un régal de les voir toujours ensemble s'amuser ou dormir en tas les uns sur les autres.

Ils pèsent plus de 900 g et sont bien socialisés. Ils sont doux et affectueux.

Chacun a ses caractéristiques et son caractère mais ils sont tous très attachants.

Victoria a été rebaptisée Volga par sa famille d'adoption. Elle est calme et douce.

Vivaldi est timide et charmeur. Il a tout de suite plu à sa nouvelle maîtresse.

Vladimir est intrépide et ronronne très fort dès qu'il nous voit. Valère est malin et fait tout comme maman.

Ils sont toujours prêts à une partie de cache cache . Ils ont appris à monter et descendre l'escalier et cela les amuse beaucoup. Quand ils sont fatigués, ils trouvent un endroit confortable dans la maison pour dormir toujours au moins par deux. Si je suis assise près d'eux il y en a un ou deux qui s'installent sur mes genoux pour la sieste.

;